Ne négligez pas votre microbiote vaginal !

Qui d’entre vous a déjà entendu parler du « microbiote vaginal » ? À moins d’avoir fait des cours de médecine, de s’intéresser réellement au domaine de la santé ou d’avoir malheureusement rencontré des problèmes de santé, ce terme doit vous être totalement inconnu. Pourtant, il est très important pour votre santé.

Qu’est-ce que le microbiote vaginal ?

Dès votre naissance, votre corps absorbe des milliards de bactéries. Elles ne sont pas négatives, et assurent au contraire une fonction immunitaire et vous empêchent de tomber malade régulièrement. Ces bactéries forment le microbiote. On distingue plusieurs microbiotes : le microbiote intestinal, le microbiote buccal et le microbiote vaginal. Ce dernier se constitue essentiellement à la puberté avec l’apparition des lactobacilles. Pour en apprendre davantage, nous invitons à consulter un site expert dans le domaine du microbiote vaginal.

Comment prendre soin de son microbiote vaginal ?

Une bonne hygiène de vie et une alimentation suffisent généralement pour garder sain son microbiote vaginal. Il faut ainsi éviter les douches poussées et fréquentes au niveau du vagin, l’utilisation de trop de produits composés avec des éléments chimiques (ex : gel intime mal dosé) ou de prendre des antibiotiques dès que vous avez un petit coup de moins bien. Il est également bien d’uriner après des rapports sexuels afin d’enlever le maximum de bactéries néfastes.
Les personnes plus fragiles doivent prendre des compléments pour y parvenir.Des plantes reconnues pour leurs propriétés contre la douleur, les bactéries ou les problèmes urinaires sont à consommer comme la canneberge, le cranberry. Une consommation modérée permet déjà d’avoir de véritables changements.
Il existe également des compléments que l’on appelle « probiotiques » vendus dans les pharmacies. Ils vous fournissent tous les micro-organismes nécessaires pour votre microbiote.

Les risques d’un microbiote vaginal insuffisant

Si votre microbiote vaginal n’est pas suffisamment dense et résistant, vous risquez d’avoir régulièrement des infections vaginales et urinaires. Chacune est douloureuse et vous ennuie considérablement au quotidien.
Pire, selon votre situation, des conséquences importantes peuvent survenir. C’est notamment le cas d’une femme enceinte victime d’une infection vaginale. Sa condition peut entraîner des problèmes pour le bébé à sa naissance.
L’infection urinaire est fréquente et touche beaucoup de femmes. C’est l’illustration du manque de consistance du microbiote chez la plupart des femmes. D’ailleurs, la plupart de celles qui en ont déjà eu une reconnaîtra ce phénomène dans leur vie.