Qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

Le sommeil est constitué de deux cycles qui se succèdent et se répètent durant toute une nuit. Il s’agit du sommeil lent (sommeil à ondes lentes) suivi du sommeil paradoxal et se termine par l’éveil. Une nuit est composée de 3 à 6 cycles successifs d’une durée de 90 à 120 minutes chacun. Parmi ces deux phases du sommeil, le sommeil paradoxal est particulièrement intéressant. Découvrez alors ci-dessous tout ce qu’il y a à savoir sur cette phase du sommeil.

Sommeil paradoxal : définition

Le sommeil paradoxal est la deuxième et dernière phase du cycle du sommeil. Il vient après le sommeil lent. Il s’agit de la phase la plus courte du cycle du sommeil. En effet, elle ne dure que 15 à 20 minutes seulement pour chaque cycle. Cette phase est prépondérante durant la seconde partie de la nuit. C’est pendant le sommeil paradoxal que nous faisons les rêves dont nous nous souvenons. Cette phase du sommeil est présente particulièrement chez l’humain, les mammifères placentaires, les oiseaux et certains reptiles. Sachez également qu’il s’agit d’une manifestation naturelle du cerveau et du corps. Le sommeil paradoxal est indispensable pour que le sommeil puisse mener à bien son rôle. Pour le favoriser, une bonne qualité de literie est requise. Un matelas emma est par exemple à choisir.

Les caractéristiques du sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal affiche quelques caractéristiques remarquables pendant sa manifestation. Cette phase est caractérisée par une activité cérébrale très intense. Cette appellation vient du fait que le cerveau est paradoxalement très actif tandis que le corps demeure inerte. Pendant cette phase, le rythme des ondes cérébrales s’accélère avec une faible amplitude. Elle est également caractérisée par des muscles immobiles et un mouvement oculaire rapide.

En dehors de l’activité intense du cerveau, il est aussi caractérisé par un rythme respiratoire et cardiaque accéléré. La respiration devient rapide et irrégulière. Et il est de même pour le rythme cardiaque. Par ailleurs, la température du corps change également. D’ailleurs, elle devient plus sensible et s’ajuste à la température ambiante. Sachez que le rythme des ondes électriques du cerveau de cette phase est identique à son rythme durant l’éveil. Cependant, le cerveau utilise beaucoup plus d’énergie pendant cette phase que durant la phase d’éveil. Le cerveau a besoin d’oxygène pour être capable de maintenir ce rythme.

Le rôle du sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal est très important pour favoriser le repos mental. Il déclenche l’apparition des rêves visuels qui se manifeste par le mouvement rapide des yeux. Si on se réveille pendant cette phase, on peut se rappeler plus facilement du rêve qu’on vient de faire. Le saviez-vous ? Les informations collectées durant la journée sont traitées et assimilées par le cerveau grâce aux rêves. C’est pour cette raison que le sommeil paradoxal favorise le développement psychique. D’ailleurs, d’après des études, le sommeil paradoxal est très important pour les bébés et les enfants de bas âge.  Effectivement, il travaille à la fois sur les émotions, sur la mémoire et sur l’apprentissage. Il joue aussi un rôle de programmeur pour notre cerveau. En plus, il consolide les mémoires essentiels et vide le cerveau de certaines mémoires. Il nous permet également de garder et de maintenir les bases génétiques de notre personnalité.

Le sommeil paradoxal est essentiel pour se reposer mentalement malgré l’intense activité cérébrale. En effet, si le sommeil lent est favorable pour le repos physique, le sommeil paradoxal lui, est propice pour le mental. C’est pourquoi, il faut réunir tous les facteurs requis pour une bonne qualité du sommeil. Un couchage de qualité est l’un des plus importants. Un matelas emma, un sommier de qualité et des accessoires de literie de marque seraient préférables. Aussi, pratiquez des exercices physiques réguliers et optez pour une alimentation saine et équilibrée.